BlackBerry a annoncé il y a quelques jours sa volonté de se retirer du marché des smartphones en arrêtant la production de ses téléphones. En effet, face à la concurrence rude des systèmes d’exploitation Android et iOS, les téléphones BlackBerry n’ont pas su trouver leur public et rares sont les personnes à en posséder.

BlackBerry n’est plus à compter parmi les constructeurs de smartphones. Ce constructeur pré-iPhone a connu un succès important pour ensuite se voir reléguer au second plan dès l’arrivée du modèle d’Apple. Un géant qui a dominé sur un marché en pleine recherche, adopté rapidement par les professionnels, notamment, séduits par sa sécurité et son clavier complet pour un usage rapide.

Plutôt que de suivre les tendances, comme ses concurrents, en adoptant le tout tactile, BlackBerry a pris le parti de conserver son clavier apparent, rendant ses modèles d’un autre âge, tout comme son système d’exploitation.

Malgré des modèles testés sous Android, BlackBerry n’arrive pas à remonter la pente. Encore moins quand la compagnie assume l’absence de sécurisation des données personnelles de ses utilisateurs.

Si BlackBerry arrête de produire des téléphones, l’entreprise ne quitte pas totalement l’industrie de la téléphonie intelligente puisque qu’elle se consacrera à des projets dédiés aux professionnels et aux entreprises. Elle a aussi lancé un outil de suivi par GPS des livraisons pour les entreprises du secteur de la logistique, lui permettant d’apposer son logo sur des smartphones confiés en sous-traitance à d’autres compagnies.