Le Black Friday (communément appelé le « vendredi noir » en français) est un concept commercial importé des États-Unis. Il s’agit d’une journée de soldes où il est possible de réaliser des bonnes affaires dans un bon nombre de magasins et d’enseignes.

Ce phénomène promotionnel « made in USA », fait fureur dans son pays d’origine et commence peu à peu à se faire remarquer dans l’Hexagone. Petit tour d’horizon de l’origine de cet événement commercial qui a notamment pour mission d’officiellement lancer la course des achats de cadeaux pour les fêtes de fin d’année.

Le Black Friday pour lancer le shopping des cadeaux de Noël

Il existe plusieurs versions quant à l’origine de cette journée. Le plus souvent, on précise qu’elle est née de la volonté des commerçants américains souhaitant, au lendemain de la fête de Thanksgiving, relancer et inciter les ventes de fin d’année. Le nom Black Friday est aussi une référence à l’image de la foule humaine qui se presse dans les magasins à cette occasion.

Le Black Friday était dans un premier temps, pratiqué par les enseignes de produits high-tech, gadgets et jouets, mais de plus en plus d’enseignes s’y mettent désormais pour attirer plus de clients potentiels.

Aux États-Unis, c’est un temps fort qui suscite même des émeutes de personnes qui se pressent pour profiter des prix cassés et bons plans de cette journée. En France, on est encore loin des ruées de millions d’Américains dans les magasins à la chasse aux meilleures affaires de fin d’année.

Shopping en ligne

Une opération moins alléchante en France ?

-70%, -60%, c’est les baisses que l’on pourrait espérer en France et pourtant. Les ventes à perte, à la différence des USA, sont interdites en France, en dehors des périodes de soldes. Les commerçants restent donc prudents et veillent sur leur trésorerie. Ils offrent ainsi de légères réductions qui pourraient décevoir certains acheteurs à la recherche de bons plans. Des offres intéressantes persistent, mais sur des produits limités et précis.

Selon un sondage Toluna pour LSA Commerce & Consommation, « 18,2% des personnes interrogées sont certaines d’acheter durant cet événement contre 34,1% qui restent indécises et attendent surtout de voir les promotions proposées. »

D’après une autre étude du « Centre for Retail Research » pour le site Poulpeo, les Européens pourraient dépenser environ 735 millions d’euros. Les Américains nous devancent largement avec 50 milliards de dollars dépensés en 2014.

Alors, le succès du Black Friday sera-t-il au rendez-vous en France ? Et vous, allez-vous profiter des bons plans pour commencer vos achats de Noël ?

(Source Images : Shutterstock)