Alors que la firme américaine a annoncé le lancement d’ Alphabet, sa maison mère, lors de l’été 2015, Google ne cesse de mesurer l’augmentation exponentielle de son succès. Elle vient d’être couronnée première capitalisation boursière du monde avec 542 milliards de dollars.

Alors que la suprématie boursière revenait depuis 2007 à Apple et son légendaire iPhone, la roue a tourné et consacre en ce début d’année la stratégie plus que risquée de Google. La firme passe donc devant Apple avec 542 milliards contre 532 milliards de capitalisation boursière (c’est-à-dire la totalité de la somme nécessaire pour racheter 100% des actions en bourse d’une entreprise) pour Apple.

Google montre les crocs à son frère ennemi, Apple

Le constat d’une nouvelle ère s’impose : Apple a bâti sa réputation sur l’iPhone, un produit qui se déclinait ensuite en plusieurs tailles (iPad, iWatch…), Google, quant à lui, a préféré parier sur des projets nouveaux et bien souvent éloignés du moteur de recherche préféré au monde. On retrouve ainsi dans les différents services d’Alphabet une farandole de thématiques différentes : système d’exploitation, mail, vidéos en ligne, domotique, voiture sans chauffeurs, capital-risque ou encore santé…

Les présentations des données économiques de cette année permettent d’ailleurs de se rendre compte de cette position de « venture capitalist ». L’action de Google augmente de plus de 6%, générant un bénéfice opérationnel de 23%, marque indéniable du succès de la firme. Cependant, les pertes sont aussi spectaculaires que les succès : plus de 3,6 milliards de dollars ont disparu dans des investissements peu ou pas du tout rentables. Cependant les dirigeants de Google ont tout de même un flair qui ne trompe pas, comme le montre l’achat de Youtube, la plateforme de partage de vidéos qui a l’air vissée au sommet depuis 2006.

De nouveaux paris pour 2016

Mais il n’est pas question de s’endormir sur ses lauriers pour le nouveau « number one » de la Silicon Valley : Apple reste sur ses talons et 2016 peut être porteur de bonnes comme de mauvaises nouvelles.

Comme l’a expliqué Mme Porat, nouvelle porte-parole de Google auprès de ses investisseurs, il est maintenant temps de tirer le meilleur du portefeuille d’investissements : « Nous effectuons un périple et c’est encore le début ». De belles promesses à l’horizon…

Source :

Alphabet (Google) devient la première capitalisation mondiale – Le Monde

Google première capitalisation boursière mondiale devant Apple? Pourquoi la bourse fait ce choix – Huffington Post