À l’heure où le chiffre d’affaires d’une entreprise se joue principalement des transactions effectuées sur internet, chaque nouveau support de vente qui voit le jour mérite que l’on s’y intéresse. C’est le cas de Purchases on Google, un service permettant d’acheter sur mobile via un lien sponsorisé et de Facebook qui pourrait lancer un espace équivalent à un mini-site e-commerce sur les pages d’entreprises.

Vendre avec Adwords avec Purchases on Google

Purchases on GoogleIl y a quelques jours Google a lancé en phase de test, outre-Atlantique, Purchases on Google, un tout nouveau service faisant le lien entre le client et le commerçant en facilitant l’expérience utilisateur sur les mobiles.

Purchases on Google fonctionne avec les liens sponsorisés de Google Shopping et consiste en un bouton « Checkout » (« Acheter » en français) permettant d’acheter un produit depuis une annonce publicitaire Google Shopping.

Un moyen rapide et simple de finaliser la transaction et donc d’obtenir un meilleur taux de conversion car l’utilisateur peut, en quelques clics, finaliser son achat sans devoir passer par différentes pages, évitant ainsi de perdre des intéressés en cours de route. Il suffit qu’il ait, au préalable, renseigné ses informations bancaires dans son compte Google (ce qui doit être aussi fait pour utiliser Google Play, par exemple) et une page hébergée chez Google lui permet d’effectuer l’achat en quelques secondes seulement.

A noter que Google ne prend aucune commission sur les ventes mais espère bien attirer de nouveaux marchands avec ce service.

Une solution mise en place pour concurrencer les géants en place comme Amazon par exemple.

Un espace « shop » sur les pages Facebook

facebook espace shopFacebook pourrait donner la possibilité aux entreprises utilisant ses services de vendre leurs produits directement depuis leur page, sans quitter le réseau social.

Une manière de créer un mini site e-commerce, directement sur Facebook. La section shop est encore en phase de test mais cette fonctionnalité pourrait voir le jour rapidement si elle s’avère concluante.

Il n’est pas nouveau que les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans l’industrie du commerce grâce aux nombreux liens qui y transitent et qu’ils souhaitent élargir leurs fonctionnalités de vente depuis leur plateforme comme on a pu le voir avec l’apparition, l’année dernière, d’un bouton « Acheter » présent sur les annonces Facebook Ads.

Facebook n’envisagerait pas, pour le moment, d’être rémunéré pour ce service. Une manière de se distinguer de certaines places de marché qui demandent des commissions parfois exorbitantes.

Facebook et Google prouvent encore une fois que la vente en ligne a le vent en poupe et que les géants d’internet ne sont pas prêt d’arrêter de proposer des solutions innovantes pour optimiser les transactions entre marchands et acheteurs.