Qui n’a jamais rêvé de parcourir la voie lactée, de naviguer entre les astres, de côtoyer les étoiles ? Souvent représenté dans les films, exploré de manière ponctuelle par quelques experts triés sur le volet, l’espace reste un mystère, un concept que l’on a du mal à s’imaginer, qui relève plus de la fiction. Et pourtant, moyennant un montant certes élevé, il sera, dès 2017, possible d’aller « prendre l’air » dans le cosmos.

La société Virgin Galactic et son créateur, Richard Branson, viennent d’obtenir la licence d’exploitation permettant au vaisseau SpaceShip Two de filer vers l’espace avec à son bord des touristes.VSS-Unity

Un moyen de transport passé au peigne fin

Aller dans l’espace n’est pas anodin et nécessite des équipements particuliers. Avant d’être validé par la FAA (Agence fédérale de l’aviation), le SpaceShip Two a passé une batterie de tests sur plusieurs années, de l’analyse de la conception du vaisseau à la sécurité en passant par les trajectoires de vols.

C’est depuis 2002, que Richard Branson bataille pour donner la possibilité aux personnes de satisfaire leur rêve de parcourir le vide spatial.

Maintenant que l’autorisation a été obtenue, les vols sub-orbitaux touristiques devraient pouvoir commencer en 2017.

Voler vers l’espace, aussi simple que ça ?

Comme on ne part pas à la découverte de la galaxie comme on irait à la mer, une formation complète pendant 3 jours, au sol, sera dispensée aux futurs curieux.

Ensuite, le voyage pourra commencer, tout d’abord à 13300 mètres d’altitude à l’aide d’un propulseur puis à plus de 80000 mètres grâce à un booster, le tout après avoir signé un très gros chèque.

En effet, un billet pour s’envoyer en l’air dans l’espace coûtera environ 220000 €. Une belle somme, qui ne permettra qu’à quelques chanceux d’accéder au Saint Graal.

Les premiers à profiter du vaisseau seront très certainement célébrités, millionnaires, sportifs et autres magnats de la politique et de la finance. Pour les moins fortunés, il faudra prendre son mal en patience et continuer à …rêver.

Source