Fin décembre 2014 Google a obtenu un nouveau brevet qui fait suite à celui obtenu en 2012, le « Ranking Documents ».

Ranking Documents : un brevet pour piéger les référenceurs

Ranking Documents est l’un des nombreux brevets dont dispose le géant américain. Son principe ? Détecter les sur-optimisations de sites internet en faussant les résultats apparaissant dans le moteur de recherche pendant une période donnée.

Pour procéder au classement des pages dans son moteur de recherche, Google utilise un algorithme. Un algorithme comprend l’ensemble des critères permettant de placer dans les résultats, une page d’un site à une place définie. Il s’agit d’une formule complexe que certains tentent de déjouer en leur faveur.

En effet, nombreux sont ceux qui utilisent encore des techniques nocives pour améliorer le référencement de leurs sites internet. Des techniques qui leur permettent de tricher en manipulant l’algorithme du moteur de recherche dans le but de biaiser le positionnement d’une page dans les résultats de recherche.

Google a donc décidé de prendre les choses en main en piégeant les utilisateurs de ce type de techniques afin de détecter leurs réactions et donc de les sanctionner.

Pour faire simple, Google modifie le positionnement d’une page dans les résultats de recherche en la plaçant de manière aléatoire dans son classement. Ceci permet d’analyser les différentes actions optées dans le but de contrer ce faux classement..

Si par la suite, une action devient visible, cela signifie que le propriétaire du site ou le référenceur qui s’en occupe essaye de modifier l’algorithme. Si rien ne se passe et que les pages continuent de passer d’une place à l’autre, alors les positions se stabilisent pour indiquer le vrai classement.