Depuis quelques années, des nouvelles extensions de nom de domaine viennent fleurir sur le web. Qu’elles aient un caractère géographique, communautaire ou linguistique, ces extensions sont de plus en plus plébiscitées. Quel est leur impact sur votre référencement ?

Qu’est-ce qu’une extension de nom de domaine ?

Aussi appelée domaine de premier niveau, cette partie de l’adresse web située à la fin de l’URL pouvait originellement avoir plusieurs formes. Tout d’abord la forme le plus neutre et internationale : .com. Il existait aussi des variantes nationales comme .fr pour la France, .us pour les États-Unis, .uk pour le Royaume-Unis, etc…

Au fur et à mesure de l’évolution de la technologie et d’internet, des nouvelles extensions ont fait leur apparition sur la toile :

  • .org pour les ONG (Organisation Non Gouvernementales)
  • .info pour les sites donnant des informations et des données aux internautes
  • .biz pour les commerces

A partir de 2012, plus de 2000 extensions de nom de domaine ont été créées afin d’apporter plus de choix lors de la création d’un nom de domaine. Des régions françaises comme la Bretagne (.bzh) ou l’Alsace (.alsace) ont même pu obtenir leur propre extension.

Quel est l’impact des extensions de nom de domaine pour le référencement des sites web ?

Dans un article sur leur blog français, les équipes Google ont répondu aux questions fréquentes posées sur ces fameuses extensions. Tout d’abord, la question qui intéresse le plus les référenceurs et propriétaires de sites web : une extension .biz ou .kid peut elle avoir une importance dans le classement d’un site sur le moteur de recherche ?