Référencement et recherche vocale

Les chiffres sont clairs. La recherche vocale est de plus en plus utilisée par les internautes pour trouver des informations. Amazon et Google assurent vendre de plus en plus d’enceintes connectées. A coups de « Ok Google » ou de « Alexa », les internautes utilisent ces assistants virtuels pour chercher tout ce dont ils ont besoin. Mais comment adapter sa stratégie de référencement face à cette révolution vocale ? Quelques clefs pour mieux comprendre.

Tout savoir sur la recherche vocale

Cela va de plus en plus vite, les assistants de recherche vocale sont très présents dans notre quotidien. Les leaders du marché affirment que les ventes se multiplient à une vitesse folle. Google avait même annoncé* avoir vendu « un appareil Google Home toutes les secondes ».

Les moteurs de recherche évoluent et deviennent petit à petit des moteurs de réponse. Ils sont désormais capables de trouver la réponse recherchée par l’internaute, en faisant le tri sur différentes sources (sites web, images, vidéos, etc.). Le résultat ? Une réponse claire et précise. L’internaute n’a plus besoin de se rendre sur un site web pour trouver réponse à sa question. On estime que d’ici 2020, la recherche vocale représentera environ 50% des recherches.

Et le référencement dans tout cela ?

Les experts du web doivent adapter leur stratégie de référencement pour rester bien positionnés dans les moteurs de recherche. Pour ce faire, ils ont à leur disposition une nouvelle discipline technologique : l’AEO, pour Answer Engine Optimization, comprendre « optimisation pour les moteurs de réponse ».

Les recherches vocales sont souvent plus longues que les recherches par mot-clés. On appelle cela de la longue traîne. Les pros du référencement devront donc travailler sur cette stratégie afin d’espérer occuper la position zéro sur le moteur de recherche Google. Le travail se fera sur deux points principaux :

  • adapter le contenu de son site web
  • montrer la crédibilité du site à Google

Ces deux notions se travaillent sur toute la durée de création du site, du développement à l’optimisation de contenus. De plus en plus complexe, le référencement doit toujours être confié à des professionnels pour un résultat optimal.

*Source :
https://www.forbes.fr/technologie/comment-les-entreprises-peuvent-se-preparer-a-la-recherche-vocale/?cn-reloaded=1

Le web fête ses 30 ans !

C’est le 12 mars 1989 que le World Wide Web a été créé, précisément au CERN à Genève. L’idée était à la base de proposer un échange d’informations libre et gratuit. Les inventeurs de cette technologie ne se doutaient sûrement pas que, 30 ans plus tard, plus de 4 milliards de personnes utiliseraient le web de manière quotidienne. Retour sur l’invention dont on aurait aujourd’hui du mal à se passer.

Du web d’il y a 30 ans …

Le World Wide Web, appelé en français « la toile d’araignée à l’échelle mondiale », a véritablement révolutionné notre manière de communiquer. Créé par Tim Berners-Lee, chercheur et informaticien britannique, le web devait permettre aux scientifiques travaillant dans les universités du monde entier de communiquer entre eux et de s’échanger les informations instantanément.

Ce n’est qu’en 1990, un an après la création du World Wide Web, que le premier site a été mis en ligne dans le domaine public. Il est bien différent de ce que l’on peut retrouver aujourd’hui … L’évolution a été rapide et presque incontrôlable, comme le signale Jean-François Groff, qui a travaillé aux côtés de Tim Berners-Lee :  » […] nous n’avions peut-être pas mesuré tout l’impact que notre création allait avoir sur notre société, sur le monde entier. »

… Au web d’aujourd’hui !

Très rapidement après sa création, le web a vu de nombreux sites marchands prendre la place des premiers sites web, destinés à partager de l’information. Si le but était de connecter les personnes disposant de savoir entre elles, et ce à travers le monde, on peut dire que l’objectif a été atteint. Le nombre d’internautes utilisant le web a véritablement explosé, passant de 147 millions à 4.2 milliards entre 1998 et 2018*.

Le nombre de sites web est lui aussi en constante augmentation. On le remarque notamment lorsque l’on fait une simple recherche sur Google « 30 ans web », par exemple. Le moteur de recherche trouve alors pas moins de 679 000 000 résultats uniquement sur le sujet. L’importance d’avoir un site web de qualité, bien construit et bien référencé prends donc tout son sens parmi la quantité d’informations que l’on peut aujourd’hui retrouver sur la toile.

*Source : https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/03/12/le-web-des-promesses-a-la-desillusion

Meosis classé parmi les Champions de la croissance 2019

Comme chaque année, le journal Les Echos décerne les prix des Champions de la Croissance 2019 à près de 500 entreprises, en collaboration avec le site de statistiques Statista. L’agence web Meosis a, cette année encore, été nommée dans ce classement pour sa croissance sur l’année 2019.

La récompense d’un bon travail d’équipe

L’agence web Meosis a vu le jour il y a maintenant 8 ans, en 2011. Elle a commencé par une toute petite équipe, mais a su grandir au fur et à mesure du temps. Grâce au travail de collaboration de tous les services qui composent la société, Meosis a su évoluer très rapidement. Pour preuve, elle se classe en 2019 encore parmi les entreprises sélectionnées en tant que Champions de la Croissance de l’année.

Les lauréats de ce classement sont répartis dans toute la France. Cela prouve bien que la croissance et l’économie ne se jouent pas qu’à la capitale. L’agence Meosis en est un bon exemple, puisque son siège est situé à Horbourg-Wihr, dans le Haut-Rhin.

De beaux résultats

Pour faire partie des 500 entreprises distinguées en tant que « Champions de la croissance » pour l’année 2019, il faut remplir certains critères. En effet, pour se qualifier, l’entreprise doit :

  • avoir généré au moins 100 000 € de CA en 2014
  • avoir généré au moins 1 500 000 de CA en 2017
  • ne pas être une filiale ou une succursale
  • disposer d’une croissance interne sur la période 2014-2017
  • avoir son siège en France

L’agence web Meosis remplit donc ces critères et vient prendre sa place dans le classement. Elle a en effet réalisé 15 % de croissance en 2017. Elle est montée jusqu’à 51 % de croissance entre 2014 et 2017. De beaux chiffres pour cette jeune société qui mise tout sur le travail collaboratif et la cohésion d’équipe.

Référencement : les nouveautés pour 2019

Le référencement naturel, aussi appelé SEO, varie beaucoup et évolue très vite. Surtout propulsés par Google, les changements sont nombreux et les référenceurs se doivent de réagir rapidement pour adapter leur travail. Zoom sur les dernières nouveautés attendues pour l’année 2019 du côté du SEO.

D’autres techniques de recherche

Si on connaît tous la façon de rechercher des informations sur Google, il faut savoir que les techniques de recherche vont connaître une grande évolution pour l’année à venir. En effet, avec l’arrivée de Google Lens, une nouvelle façon d’obtenir des informations va voir le jour : la recherche visuelle. Il sera désormais possible, avec cette nouvelle fonctionnalité du géant Google, d’en savoir plus sur les photos et objets qui nous entourent, mais également sur les résultats de recherche d’image. Il faudra donc adapter les pratiques en matière de SEO avec le retour du référencement d’images.

Depuis la fin de l’année dernière, le marché des enceintes connectées est en pleine croissance. Le moteur de recherche et géant du web Google étends de cette façon son empire au monde vocal. Ce sont donc ce que l’on appelle les données structurées qui permettent de guider les robots dans la compréhension des pages web et de leur contenu. Les référenceurs doivent donc s’adapter aussi à cette nouvelles technologie.

Un SEO plus technique

C’est quelque-chose que l’on peut vérifier par soi-même en faisant attention à nos habitudes : le smartphone a pris une grande place dans notre rapport au web, notamment pour les recherches Google. Il est de plus en plus rare d’envoyer des requêtes depuis un ordinateur. Le moteur de recherche a donc du adapter ses technologies pour faciliter la lecture et l’indexation par ses robots sur les recherches menées depuis un smartphone. Encore une fois, c’est également une notion que doivent prendre en compte les techniciens en référencement dans leur stratégie SEO.

Retour sur notre séminaire annuel (2018/2019)

Le 3 janvier 2019 a eu lieu le séminaire annuel pour l’année 2018/2019. Toutes les agences Meosis se sont donc retrouvées au Parc des Expositions de Colmar pour une journée riche en bonne humeur et en cohésion d’équipe. Retour sur ce jour particulier.

Au programme : sourire et cohésion d’équipe !

La journée a commencé par un petit-déjeuner lors duquel toutes les équipes ont pu se retrouver. Une grande réunion faisant le point sur l’année passée a suivi ce rendez-vous, avec une remise de prix par service en fonction des résultats et objectifs atteints. Un bon repas était ensuite disponible, pour prendre des forces avant l’activité principale de la journée : le segway !

Plusieurs jeux ont été proposés sur ces engins roulants, ce qui a favorisé la cohésion et l’esprit d’équipe dans une ambiance bon enfant. La journée s’est terminée avec un repas de gala, agrémenté d’un quizz de culture générale et d’un blind test. Micros et karaoké étaient également de la partie, pour le plus grand plaisir de certains de nos collaborateurs ! Une bien belle journée pour débuter l’année sur les chapeaux de roues et motiver les troupes.

Ouverture d’une agence Meosis à Poitiers

Meosis continue sa conquête de France avec l’ouverture prochaine d’une nouvelle agence à Poitiers. L’agence web n’était pas encore vraiment présente dans le Centre-Ouest français. Ce sera chose faite début 2019 avec l’ouverture d’une nouvelle agence à Poitiers.

En accord avec le service technique, chargé de concevoir les sites web et implanté au siège social sur Colmar, l’agence de Poitiers permettra de créer de nouveaux partenariats dans une zone géographique dédiée, autour de Poitiers. Des partenariats pourront donc être créés entre l’agence web les TPE et PME présentes  dans le secteur.

Avoir un site web moderne et efficace permet d’avoir une véritable visibilité sur le net. De nos jours, c’est indispensable pour avoir une bonne communication, car tout passe par le digital. C’est ce que vous proposent les experts de l’agence web. Que vous ayez besoin d’un site vitrine ou E-commerce pour de la vente en ligne, vous trouverez forcément la prestation dont vous avez besoin et qui sera parfaitement adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez de plus amples informations.

Les entreprises locales de la région de Poitiers pourront compter, dès le mois de janvier 2019, sur les services et prestations de qualité proposés par l’agence web Meosis !

Meosis sponsor du Football Club de Meyenheim

Chez Meosis, nous aimons créer des partenariats, tant dans notre activité professionnelle, que dans des actions connexes qu’il nous est possible de mener. C’est pour cela que nous sommes motivés par le sponsoring de diverses organisations. C’est le cas, notamment, du Football Club de Meyenheim.

Le 13 novembre dernier a eu lieu la remise officielle des nouvelles tenues de foot qui habilleront les joueurs des 4 équipes senior du FC Meyenheim. Nous sommes très heureux d’avoir participé à cet investissement, aux côtés de leur deuxième sponsor, le restaurant Planet’Pizza d’Ensisheim. A travers cette action de sponsoring, nous montrons notre soutien à ce club ainsi qu’à tous ses joueurs pour les prochaines compétitions à venir.

Vous êtes intéressé par un partenariat de sponsoring ? N’hésitez pas à nous faire part de votre proposition.

Meosis en finale du Prix de l’Entrepreneur de l’Année

Cette année a eu lieu la 26e édition du Prix de l’Entrepreneur de l’Année, mise en place par la société EY. La cérémonie régionale de remise des prix a eu lieu le mardi 02 octobre. La société Meosis était nominée dans la catégorie Start-up de l’année. Elle est sortie finaliste de cette catégorie. Retour sur cet événement.

Le but de ce Prix de l’Entrepreneur de l’Année est de mettre en lumière les femmes et hommes qui ont eu des parcours professionnels d’exception. Chaque lauréat a su être le moteur de la croissance et de l’esprit de compétition à la française. Chaque année, plus de 50 entrepreneurs sont félicités. Le lauréat national, qui a été sacré « Entrepreneur de l’Année », représente ainsi la France à l’échelle mondiale.

La cérémonie qui regroupe les candidats par région avait lieu ce mardi 02 octobre. Meosis, entreprise de création de site web, était nominée dans la catégorie Start-up de l’année. Cette catégorie est divisée en quatre prix :

  • prix de la start-up de l’année qui récompense le dirigeant de la start-up ayant le plus fort potentiel en matière d’innovation
  • prix de la stratégie disruptive qui récompense le dirigeant de la start-up ayant inventé un business model révolutionnaire
  • prix born global qui récompense le dirigeant de la start-up ayant le plus grand potentiel à l’international
  • prix du public qui récompense la start-up ayant reçu le plus grand nombre de votes avant et pendant la cérémonie

L’agence web Meosis est très fière d’avoir terminé finaliste et remercie vivement la société EY et ses collaborateurs pour l’organisation de cette belle aventure. Rendez-vous l’année prochaine !

Le géant Google fête son 20ème anniversaire

Difficile de passer à côté de l’information cette semaine, Google a fêté ses 20 ans. A cette occasion, le géant du web a dévoilé de nouvelles fonctionnalités qui seront bientôt intégrées à son moteur de recherche. L’objectif : anticiper davantage les requêtes des internautes pour proposer une réponse de plus en plus précise.

Donner la réponse avant d’avoir posé la question

Faites le test. Vous souhaitez connaître la météo du lendemain dans votre ville. Il vous suffit de taper la requête « météo [nom de la ville] » sur Google, et le moteur vous ressort aussitôt les prévisions pour la journée à venir. Vous n’avez même plus besoin de passer par un site spécialisé, la réponse est là, devant vos yeux en quelques secondes seulement. C’est ce résultat que la firme multinationale veut à tout prix développer. L’idée est de proposer la réponse à l’internaute avant même qu’il n’ait eu l’idée de poser la question.

Le fil de recherches, appelé « Feed » en anglais, sera désormais appelé « Discover », « Découvrir » en français. Il vous offrira beaucoup plus de contenus susceptibles de vous intéresser : des articles, des vidéos, des images, etc. L’idée est de fonctionner comme un réseau social, afin de pouvoir se baser sur les préférences de l’utilisateur pour lui proposer du contenu ciblé. Si Google possédait 86,4% des parts de recherches internet en France* en juin 2018, il y a fort à parier que ce chiffre va encore augmenter d’ici les prochaines années.

Les nouveautés

Parmi les nouveautés proposées par Google, on trouve donc cette personnalisation toujours plus précise des résultats de recherche pour chaque internaute. De plus, vous pourrez continuer une recherche là où vous l’aviez arrêtée, sans pour autant devoir tout reprendre depuis le début. Les sites que vous avez visités quelques jours auparavant pourront être mis de côté pour être re-proposés plus tard. Un bon point, notamment pour les étudiants lors d’une rédaction de mémoire, par exemple.

Si Google veut tant ressembler à un réseau social, il y a un élément à côté duquel il ne pouvait pas passer : les stories (« histoires » en français). Ces vidéos de courte durée présentes sur les différentes plateformes sociales font un véritable carton. Les stories prendront donc place dans les résultats de recherche, et seront composées par une intelligence artificielle qui rassemblera plusieurs éléments pour répondre à la requête demandée : vidéos, images, chiffres, dates, etc. De cette façon, l’information viendra directement à l’internaute avant même qu’il n’ait fini d’en faire la demande !

* source : actu.fr

Google Go, l’application qui lit à voix haute

Si l’on connait tous Google en tant que moteur de recherche, il ne faut pas oublier que la firme possède aussi plusieurs applications optimisées pour smartphone. Parmi elles, la gamme « Go » qui compte par exemple YouTube Go ou encore MAPS Go, disponibles sur Android Go. Cette version du célèbre système d’exploitation est destinée aux smartphones d’entrée de gamme et disposants de peu de mémoire. Zoom sur la grande nouveauté de Google Go : la lecture à voix haute.

Une appli dopée à l’IA

Si cette nouvelle fonctionnalité fait parler d’elle, c’est qu’elle est assez révolutionnaire dans son domaine. En effet, Google Go sera désormais capable de lire vos articles, sites Web et autres textes à voix haute. Cela permet donc de lire les pages Web à voix haute et de pouvoir surfer encore plus facilement. C’est grâce à la synthèse vocale IA (Intelligence Artificielle) et le traitement du langage naturel que cette technologie peut lire des milliards de pages Web, et ce en 28 langues. La voix a une résonance naturelle, même sur les faibles connexions en 2G.

L’IA est également utilisée pour déterminer quelles parties d’une page internet doivent être lues ou non. La lecture est donc intelligente car l’utilisateur n’écoute que ce qui est utile et important. Avec cette nouveauté, Google souhaite encourager les usagers à lire plus d’articles longs, car cela deviendra « aussi simple que de regarder la télévision ou d’écouter la radio », se félicite la grande entreprise.

Pour qui et pour quoi ?

Comme précisé, le système d’exploitation et la gamme d’applications « Go » ont été créés pour les possesseurs de smartphone d’entrée de gamme, voire bas de gamme. Cela leur offre la possibilité de profiter des applications Android optimisées pour un téléphone peu puissant, et avec peu de stockage. C’est donc principalement à ces personnes que s’adressent ces versions des applications les plus utilisées.

Aussi, la principale nouvelle fonctionnalité de Google Go est à la lecture à voix haute d’articles ou de sites Web. De ce fait, cette application pourrait être destinée à des utilisateurs qui ne sont pas à l’aise avec la lecture sur écran. Les personnes mal voyantes y trouveraient également leur compte, même si les paramètres d’accessibilité de certains smartphones offraient déjà cette fonctionnalité. Enfin, l’application est surtout destinée aux pays émergents dans lesquels la connexion internet n’est pas très puissante. Cela permet à toutes les personnes qui utilisent l’application de « apprendre, rester informés et explorer le Web plus facilement que jamais », selon Google.