A quelle date faut-il fêter l’anniversaire de Google ?

Avez-vous déjà recherché « date d’anniversaire Google » sur le moteur de recherche en question ? Faites-en l’expérience. Vous aurez bien du mal à trouver une réponse claire à votre question. En effet, le moteur de recherche préféré des internautes voit en réalité plusieurs dates importantes lors de sa création, il y a de ça bientôt 21 ans.

Un anniversaire qui s’étale sur un mois

Vous connaissez votre date d’anniversaire, c’est indéniable ! C’est l’une des premières choses que l’on vous apprends quand vous êtes enfant, après votre nom. Mais ce n’est pas si simple pour tous ! Il est par exemple très complexe d’arrêter une date pour fêter l’arrivée de Google dans nos habitudes. En effet, le géant du web dispose de plusieurs dates assez importantes à propos de sa mise en route, et il est très difficile d’en arrêter qu’une seule.

On sait que les statuts de l’entreprise ont été déposés par ses créateurs, Larry Page et Sergey Brin, le 4 septembre 1998. Mais faut-il fêter cette date, ou plutôt le jour où Google est devenu ce qu’il est aujourd’hui ? Il faut savoir, par exemple, que le nom de domaine de l’entreprise a été déposé le 15 septembre 1997, soit presque un an avant la véritable naissance juridique de la société.

Mais le plus déroutant est la date que conserve Google lui-même. Connaissez-vous les Doodles ? Ce sont ces petites animations qui viennent personnaliser le logo de Google sur sa page d’accueil lors d’anniversaires d’événements importants. Pour son propre anniversaire, Google a donc arrêté plusieurs dates en mettant en place pour la première fois un Doodle spécial le 27 septembre 2002. Mais l’année suivante, le Doodle était mis en place le 8 septembre … Quelle date retenir alors ? Et si Google fêtait son anniversaire durant tout le mois de septembre ? Être célébré pendant tout un mois, ça laisse rêveur, non ?

Remercier Google, ça se fait tous les jours !

Si certains professionnels du web ont besoin de connaître la date exacte de l’anniversaire de Google, pour les internautes qui utilisent le moteur de recherche de façon classique, c’est au quotidien qu’on peut fêter Google ! En effet, faire des recherches sur le net et en particulier sur ce moteur en particulier est devenu une habitude quotidienne pour la plupart d’entre nous. Alors n’oublions pas de remercier les créateurs de cette immense entreprise devenue multi-facettes à chaque utilisation !

Comment utiliser les réseaux sociaux pour sa stratégie de communication web ?

On pense souvent à tort que les réseaux sociaux et le site web sont deux choses bien distinctes. Si on les utilise différemment, ils sont néanmoins indissociables et prennent du poids lorsqu’ils sont utilisés de concert au sein d’une bonne stratégie digitale. Vous ne savez pas comment lier les deux ? Voici quelques astuces pour vous aider à y parvenir.

De l’un vers l’autre, et vice-versa

Lorsque l’on gère un site internet, on parle très vite de stratégie de référencement pour faire en sorte qu’il soit mis à disposition des internautes rapidement par le biais des moteurs de recherche. Le référencement, c’est toutes ces petites actions qui, misent les unes à la suite des autres, donnent de la force à votre site web et le propulsent tout en haut des résultats de recherche de Google. Parmi ces petites actions, l’activité sur les réseaux sociaux occupe une place assez importante.

L’idée majeure est de relier votre site web avec vos réseaux sociaux. L’un servira à l’autre et un véritable échange pourra alors se créer pour donner du poids et de la crédibilité à chacun des supports. Vous pouvez commencer par partager régulièrement certaines pages de votre site web sur vos réseaux sociaux. Facebook est parfaitement adapté pour cela, mais c’est également possible de le faire sur Twitter en raison du nombre réduit de caractères disponibles qui fait disparaître d’office les longues tirades. Mettre un lien vers son site sur sa page Facebook, c’est donner accès à son site pour ses followers, mais c’est aussi lui donner de la crédibilité aux yeux de Google. En même temps, cela fera vivre votre page Facebook. Cette stratégie est bénéfique sur tous les points !

Si vous disposez d’une communauté déjà bien présente sur les réseaux, c’est l’occasion d’en profiter pour envoyer vos internautes sur votre site web. Cela peut se faire par le biais d’un tweet, d’une publication, ou même d’un simple lien dans une description sur Instagram. Il s’agit d’adapter votre invitation à visiter votre site au support sur lequel vous allez la partager.

Des contenus complémentaires

Si les réseaux sociaux permettent de générer du trafic sur votre site internet, il faut également penser à faire fonctionner les deux supports ensemble. Une publication sur Facebook peut tout à fait être complémentaire à un article de blog sur votre site web, par exemple. Vous traitez du même sujet, mais vous donnez une nouvelle information accompagnée d’une nouvelle source graphique. Les vidéos peuvent dans certains cas avoir davantage leur place sur YouTube que sur votre site web. Il faut voir le réseau social comme une plateforme complémentaire, un espace dans lequel vous pouvez partager des contenus différents qui viendront donner de l’écho au contenu de votre site.

Petite visite de Mokobé

Le chanteur Mokobé est venu rendre une petite visite aux collaborateurs de l’Agence Meosis de Colmar ce mardi 02 juillet. C’est avec une grande joie que toute l’équipe est venue le saluer et même prendre quelques photos avec lui.

Le rappeur français est l’un des membres fondateurs du groupe 113. C’est également un acteur qui a joué dans une dizaine de films très connus. L’ensemble de l’agence a été ravi de l’accueillir et espère le revoir très vite dans ses locaux.

Ouverture de la 9ème agence Meosis à Dijon !

Meosis ouvre sa 9ème agence ! La nouvelle prendra effet au courant du mois de juin. La nouvelle équipe est déjà prête à investir les lieux, plus motivée que jamais pour conquérir la Bourgogne-Franche-Comté auprès des autres agences déjà en place dans la région.

C’est en effet aux côté des agences déjà présentes dans le Grand Est comme Nancy, Colmar et surtout Besançon que l’agence de Dijon va venir entamer la création de partenariats riches et toujours dans cette logique « gagnant-gagnant ». Encore une fois et comme dans les autres agences réparties un peu partout en France, les gérants des petites et moyennes entreprises, ainsi que des très petites entreprises pourront profiter des prestations proposées par l’agence web de Dijon.

Grâce à l’engagement des chargés de développement réseau et du service technique, il sera désormais possible d’accroître les partenariats avec les entreprises présentes dans le secteur. Une nouvelle ère du web est prête à naître autour de Dijon ! Pour toute demande de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact de ce site ou bien par téléphone.

Quelques conseils pour la rédaction web

Rédiger pour le web est bien différent de la rédaction sur d’autres supports. En effet, il faut adopter quelques méthodes particulières qui vous permettront d’optimiser l’attractivité visuelle de votre contenu, autrement dit de votre texte. Voici quelques conseils pour vous aider à bien rédiger pour le web. C’est parti !

L’importance de la forme du texte

Vous pouvez écrire le texte le plus intéressant du Monde, si l’article n’est pas bien mis en page, aucun internaute ne s’y attardera. Il faut savoir qu’un visiteur ne passera en moyenne que 30 secondes sur votre site. Il faut donc que votre texte soit bien agencé pour attirer l’œil. On préconise une structure particulière pour un article sur le web :

  • un titre percutant et court
  • un chapô 2 ou 3 lignes d’introduction
  • le corps du texte séparé en petits paragraphes
  • les intertitres avant chaque paragraphe

Lorsque le texte est optimisé sur des mots-clés, on peut le rendre un peu plus long ou ajouter de la graisse sur le mot-clé travaillé. Les intertitres sont également très importants. Il est absolument primordial de respecter l’ordre croissant dans la mise en place des titres : le titre principal sera le titre 1, puis les intertitres seront les titres 2, et ainsi de suite. On préconise aussi d’éviter de changer la taille du texte trop souvent, d’ajouter trop de couleurs … Tout cela pour préserver l’esthétique du texte mais également pour préserver la bonne lisibilité de l’article.

Certaines petites astuces permettent aussi une bonne lisibilité : les listes à puces. Cela permet de structurer davantage le texte lorsque l’on détaille quelque-chose qui peut être présenté sous forme de liste.

Faire de beaux paragraphes

Si la mise en forme est très importante, le fond l’est aussi puisqu’il contient l’information que vous allez transmettre à vos internautes. Soyez percutant ! Il n’est pas nécessaire d’user de détours inutiles pour donner une information précise. Allez droit au but. Cela évitera à vos internautes d’avoir les yeux fatigués trop rapidement par la lecture sur écran, qu’il s’agisse de smartphone, de tablette ou bien d’un ordinateur. Privilégiez des paragraphes courts afin d’éviter un seul bloc de texte qui serait bien trop long.

On recommande de développer une idée par paragraphe. Enfin, faites attention aux fautes ! Un article perd toute sa crédibilité si le lecteur y souligne des fautes d’orthographe, par exemple. Les fautes d’inattention existent … Alors n’oubliez pas de bien vous relire avant la mise en ligne de votre article.

Référencement et recherche vocale

Les chiffres sont clairs. La recherche vocale est de plus en plus utilisée par les internautes pour trouver des informations. Amazon et Google assurent vendre de plus en plus d’enceintes connectées. A coups de « Ok Google » ou de « Alexa », les internautes utilisent ces assistants virtuels pour chercher tout ce dont ils ont besoin. Mais comment adapter sa stratégie de référencement face à cette révolution vocale ? Quelques clefs pour mieux comprendre.

Tout savoir sur la recherche vocale

Cela va de plus en plus vite, les assistants de recherche vocale sont très présents dans notre quotidien. Les leaders du marché affirment que les ventes se multiplient à une vitesse folle. Google avait même annoncé* avoir vendu « un appareil Google Home toutes les secondes ».

Les moteurs de recherche évoluent et deviennent petit à petit des moteurs de réponse. Ils sont désormais capables de trouver la réponse recherchée par l’internaute, en faisant le tri sur différentes sources (sites web, images, vidéos, etc.). Le résultat ? Une réponse claire et précise. L’internaute n’a plus besoin de se rendre sur un site web pour trouver réponse à sa question. On estime que d’ici 2020, la recherche vocale représentera environ 50% des recherches.

Et le référencement dans tout cela ?

Les experts du web doivent adapter leur stratégie de référencement pour rester bien positionnés dans les moteurs de recherche. Pour ce faire, ils ont à leur disposition une nouvelle discipline technologique : l’AEO, pour Answer Engine Optimization, comprendre « optimisation pour les moteurs de réponse ».

Les recherches vocales sont souvent plus longues que les recherches par mot-clés. On appelle cela de la longue traîne. Les pros du référencement devront donc travailler sur cette stratégie afin d’espérer occuper la position zéro sur le moteur de recherche Google. Le travail se fera sur deux points principaux :

  • adapter le contenu de son site web
  • montrer la crédibilité du site à Google

Ces deux notions se travaillent sur toute la durée de création du site, du développement à l’optimisation de contenus. De plus en plus complexe, le référencement doit toujours être confié à des professionnels pour un résultat optimal.

*Source :
https://www.forbes.fr/technologie/comment-les-entreprises-peuvent-se-preparer-a-la-recherche-vocale/?cn-reloaded=1

Le web fête ses 30 ans !

C’est le 12 mars 1989 que le World Wide Web a été créé, précisément au CERN à Genève. L’idée était à la base de proposer un échange d’informations libre et gratuit. Les inventeurs de cette technologie ne se doutaient sûrement pas que, 30 ans plus tard, plus de 4 milliards de personnes utiliseraient le web de manière quotidienne. Retour sur l’invention dont on aurait aujourd’hui du mal à se passer.

Du web d’il y a 30 ans …

Le World Wide Web, appelé en français « la toile d’araignée à l’échelle mondiale », a véritablement révolutionné notre manière de communiquer. Créé par Tim Berners-Lee, chercheur et informaticien britannique, le web devait permettre aux scientifiques travaillant dans les universités du monde entier de communiquer entre eux et de s’échanger les informations instantanément.

Ce n’est qu’en 1990, un an après la création du World Wide Web, que le premier site a été mis en ligne dans le domaine public. Il est bien différent de ce que l’on peut retrouver aujourd’hui … L’évolution a été rapide et presque incontrôlable, comme le signale Jean-François Groff, qui a travaillé aux côtés de Tim Berners-Lee :  » […] nous n’avions peut-être pas mesuré tout l’impact que notre création allait avoir sur notre société, sur le monde entier. »

… Au web d’aujourd’hui !

Très rapidement après sa création, le web a vu de nombreux sites marchands prendre la place des premiers sites web, destinés à partager de l’information. Si le but était de connecter les personnes disposant de savoir entre elles, et ce à travers le monde, on peut dire que l’objectif a été atteint. Le nombre d’internautes utilisant le web a véritablement explosé, passant de 147 millions à 4.2 milliards entre 1998 et 2018*.

Le nombre de sites web est lui aussi en constante augmentation. On le remarque notamment lorsque l’on fait une simple recherche sur Google « 30 ans web », par exemple. Le moteur de recherche trouve alors pas moins de 679 000 000 résultats uniquement sur le sujet. L’importance d’avoir un site web de qualité, bien construit et bien référencé prends donc tout son sens parmi la quantité d’informations que l’on peut aujourd’hui retrouver sur la toile.

*Source : https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/03/12/le-web-des-promesses-a-la-desillusion

Meosis classé parmi les Champions de la croissance 2019

Comme chaque année, le journal Les Echos décerne les prix des Champions de la Croissance 2019 à près de 500 entreprises, en collaboration avec le site de statistiques Statista. L’agence web Meosis a, cette année encore, été nommée dans ce classement pour sa croissance sur l’année 2019.

La récompense d’un bon travail d’équipe

L’agence web Meosis a vu le jour il y a maintenant 8 ans, en 2011. Elle a commencé par une toute petite équipe, mais a su grandir au fur et à mesure du temps. Grâce au travail de collaboration de tous les services qui composent la société, Meosis a su évoluer très rapidement. Pour preuve, elle se classe en 2019 encore parmi les entreprises sélectionnées en tant que Champions de la Croissance de l’année.

Les lauréats de ce classement sont répartis dans toute la France. Cela prouve bien que la croissance et l’économie ne se jouent pas qu’à la capitale. L’agence Meosis en est un bon exemple, puisque son siège est situé à Horbourg-Wihr, dans le Haut-Rhin.

De beaux résultats

Pour faire partie des 500 entreprises distinguées en tant que « Champions de la croissance » pour l’année 2019, il faut remplir certains critères. En effet, pour se qualifier, l’entreprise doit :

  • avoir généré au moins 100 000 € de CA en 2014
  • avoir généré au moins 1 500 000 de CA en 2017
  • ne pas être une filiale ou une succursale
  • disposer d’une croissance interne sur la période 2014-2017
  • avoir son siège en France

L’agence web Meosis remplit donc ces critères et vient prendre sa place dans le classement. Elle a en effet réalisé 15 % de croissance en 2017. Elle est montée jusqu’à 51 % de croissance entre 2014 et 2017. De beaux chiffres pour cette jeune société qui mise tout sur le travail collaboratif et la cohésion d’équipe.

Référencement : les nouveautés pour 2019

Le référencement naturel, aussi appelé SEO, varie beaucoup et évolue très vite. Surtout propulsés par Google, les changements sont nombreux et les référenceurs se doivent de réagir rapidement pour adapter leur travail. Zoom sur les dernières nouveautés attendues pour l’année 2019 du côté du SEO.

D’autres techniques de recherche

Si on connaît tous la façon de rechercher des informations sur Google, il faut savoir que les techniques de recherche vont connaître une grande évolution pour l’année à venir. En effet, avec l’arrivée de Google Lens, une nouvelle façon d’obtenir des informations va voir le jour : la recherche visuelle. Il sera désormais possible, avec cette nouvelle fonctionnalité du géant Google, d’en savoir plus sur les photos et objets qui nous entourent, mais également sur les résultats de recherche d’image. Il faudra donc adapter les pratiques en matière de SEO avec le retour du référencement d’images.

Depuis la fin de l’année dernière, le marché des enceintes connectées est en pleine croissance. Le moteur de recherche et géant du web Google étends de cette façon son empire au monde vocal. Ce sont donc ce que l’on appelle les données structurées qui permettent de guider les robots dans la compréhension des pages web et de leur contenu. Les référenceurs doivent donc s’adapter aussi à cette nouvelles technologie.

Un SEO plus technique

C’est quelque-chose que l’on peut vérifier par soi-même en faisant attention à nos habitudes : le smartphone a pris une grande place dans notre rapport au web, notamment pour les recherches Google. Il est de plus en plus rare d’envoyer des requêtes depuis un ordinateur. Le moteur de recherche a donc du adapter ses technologies pour faciliter la lecture et l’indexation par ses robots sur les recherches menées depuis un smartphone. Encore une fois, c’est également une notion que doivent prendre en compte les techniciens en référencement dans leur stratégie SEO.

Retour sur notre séminaire annuel (2018/2019)

Le 3 janvier 2019 a eu lieu le séminaire annuel pour l’année 2018/2019. Toutes les agences Meosis se sont donc retrouvées au Parc des Expositions de Colmar pour une journée riche en bonne humeur et en cohésion d’équipe. Retour sur ce jour particulier.

Au programme : sourire et cohésion d’équipe !

La journée a commencé par un petit-déjeuner lors duquel toutes les équipes ont pu se retrouver. Une grande réunion faisant le point sur l’année passée a suivi ce rendez-vous, avec une remise de prix par service en fonction des résultats et objectifs atteints. Un bon repas était ensuite disponible, pour prendre des forces avant l’activité principale de la journée : le segway !

Plusieurs jeux ont été proposés sur ces engins roulants, ce qui a favorisé la cohésion et l’esprit d’équipe dans une ambiance bon enfant. La journée s’est terminée avec un repas de gala, agrémenté d’un quizz de culture générale et d’un blind test. Micros et karaoké étaient également de la partie, pour le plus grand plaisir de certains de nos collaborateurs ! Une bien belle journée pour débuter l’année sur les chapeaux de roues et motiver les troupes.

Cher client,

Pour développer votre entreprise et son activité, nous vous proposons des prestations clé en main.

Notre objectif : vous accompagner avec de réelles solutions digitales.

Nous contacter

Lundi au Vendredi, de 09h00 à 12h30

Service Technique

03 89 30 86 30 , Taper 1

Service Administratif

03 89 30 86 30 , Taper 3

Suivi Client

03 89 30 86 30 , Taper 2

Cliquez-ici pour nous écrire

Nous écrire par courrier

MEOSIS - 1 rue de Lugano - 68180 HORBOURG-WIHR

Lundi au vendredi, de 09h00 à 17h00

Tous vos retours sont constructifs